affichenaturemorte

L'atelier lycéen a cette année suivi un projet avec l'Intervalle et le groupe Vertigo, autour de l'oeuvre Nature morte dans un fossé de Fausto Paravidino (traduction : Pietro Pizzuti). Ce projet s'est déroulé en trois temps.

Un grand merci au Petit Tnb, à l'Intervalle et au groupe Vertigo pour l'organisation de ce projet.

En décembre, nous avons découvert certains textes de Fausto Paradivino, auteur italien contemporain. Gênes 01, Peanuts et enfin Nature morte dans un fossé. Nous avons découvert son écriture acérée, noire, complexe. Nous avons tenté de mettre en voix et en jeu ces mots, ces thèmes lors de lectures et improvisations. 

En février, Bérangère Notta, comédienne dans Nature morte dans un fossé est venue partager son plaisir du jeu lors d'un atelier de deux heures... Voici les quelques mots qu'ils nous en restent...

                                   Mimes amusants, drôle, détente                                                             

                      Trois jeux intéressants nouveaux à essayer, à découvrir

cercle

yeux bandés

jusqu'à 3 personnes

guidées par les voix

une histoire qui nous a laissé une cicatrice, une vraie, une fausse

les entendre, les questionner

                                                                               mime arabe – reproduire un mime

à la fin : beaucoup de différences

 

Et quelques photos....

atelier-lyc

 

En mars, nous sommes arrivés au terme de ce projet en allant à la représentation de Nature morte dans un fossé, polar théâtral joué par le groupe Vertigo (jeu et mise en scène : Bérangère Notta et Guillaume Doucet)

“La pièce :

Un coin paumé entre Gênes et Milan. La nuit. Boy rentre de boîte. Emboutit la voiture dans un arbre. Descend, fait quelques pas, et découvre, nue dans un fossé, le cadavre de la jeune Elisa Orlando. La fête endiablée commence. L’enquête, menée par un flic en crise et deux adjoints aux idées un peu arrêtées, met à nu parents perdus, dealers et teenagers, flics, putes et pègre."

Nature morte dans un fossé décrit avec un humour ravageur et une précision médicale

monde où l’argent et la misère font couler sang et boue, sperme et sueur, larmes et vomissements. Mais dans lequel peuvent percer parfois quelques tendresses soudaines.

 

 

Fausto Paravidino, jeune auteur italien, fait la satire d’une société contemporaine où dérivent les repères éthiques, à la fois amusé et révolté par la comédie des rapports humains qui s'y jouent. Le langage est cru, incisif, un régal de vivacité d’esprit et d’observation implacable. La pièce qui se déploie est un vrai polar théâtral, raconté de l’intérieur, en direct, depuis les points de vue de six différents protagonistes. ” Groupe Vertigo

La représentation a eu lieu dans un lieu peu habituel  : le bar du Vincennes, à Noyal-sur-Vilaine. Une rencontre informelle après la représentation a pu avoir lieu, où nous avons pu échanger avec la comédienne Bérangère Notta autour des rôles notamment celui de la mère